L'arrivage, producteurs d’ici

Depuis longtemps, l’APES souhaitait développer un projet permettant aux producteurs locaux d’offrir leurs produits à l’année dans un même lieu. En effet, une fois que l’été se termine et que les marchés publics ferment, les gens ont tendance à délaisser les producteurs locaux, préférant s’approvisionner au supermarché du coin plutôt que de parcourir plusieurs kilomètres afin d’effectuer leurs achats directement à la ferme. Pourtant, pour survivre, les producteurs locaux doivent impérativement continuer de vendre leurs produits…

C’est donc dans cet objectif que l’APES a accepté, en 2019, de relever le défi proposé par André Simoneau, promoteur et propriétaire du Quartier Lumicité, à Saint-Mathieu-de-Beloeil, et de se lancer dans un projet de marché public permanent.

Au départ, L’arrivage était un collectif d’une dizaine de producteurs. Au fil des mois, le concept a évolué et l’offre n’a cessé de s’étoffer afin de répondre aux besoins grandissants de la clientèle.

En conséquence de la crise de la Covid, en avril 2020, L’arrivage a pris une tournure inattendue, devenant du jour au lendemain un marché public virtuel. Les clients sont donc invités à récupérer sur place des produits locaux et des produits fins commandés en ligne. Étant donné sa popularité, cette nouvelle orientation est probablement vouée à s’implanter de façon permanente, en parallèle au marché public traditionnel. > VISITEZ NOTRE MARCHÉ PUBLIC VIRTUEL

Nouvel arrivage!

Un nouveau projet et de nouveaux défis très bientôt pour l’arrivage. À suivre…
Des produits locaux de votre salon !

Accéder à des produits locaux directement des producteurs tout en restant assis dans votre salon est tout à fait possible désormais grâce au marché virtuel de l’Arrivage.

Nous avons réuni plus d’une quarantaine de producteurs afin de vous permettre de découvrir de nouveaux produits de qualité tout au long de l’année.

C’est une belle façon de soutenir l’économie locale !

 

Ce projet est financé par l’entremise du programme Proximité, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.