Marchés d’été | Mission APES

Marchés d’été

Un marché public peut être comparé à une extension des activités de production et de transformation à la ferme et un service à la communauté. L’APES a organisé son premier marché public d’été en 2008, à Saint-Basile-le-Grand. Les objectifs visés étaient multiples : offrir une vitrine aux producteurs locaux, favoriser les échanges directs entre les producteurs agricoles/transformateurs agroalimentaires et les consommateurs, contribuer à la protection de l’environnement par une économie de proximité, offrir à la communauté l’accès à des produits locaux frais et de qualité supérieure… Par la suite, plusieurs villes ont fait appel à l’APES pour la gestion et l’organisation de leur marché public : Beloeil, Boucherville, Sainte-Julie, Saint-Bruno, Varennes, Brossard – ce qui a apporté à notre organisme une solide expertise en la matière.

Marché de Boucherville

Cela fait plusieurs années déjà que l’APES gère et organise le marché public du centre urbain de Boucherville.

De fin juin à fin septembre, tous les samedis, producteurs agroalimentaires et artisans s'y retrouvent pour y présenter leurs produits et partager leurs passions.

Souvent, des animations sont proposées.

Où ? Au 1020 rue Lionel-Daunais, Boucherville (Québec) J4B 0B6

- Dossier d'inscription pour la saison 2021 : >> cliquez ici <<

SAISON 2021

Du samedi 19 juin au samedi 25 septembre, de 10 h à 16 h

Producteurs ayant déjà confirmé leur présence :

  • 400 pieds de champignon : champignons cultivés à Montréal
  • Ferme Provost et ferme Vanvelzen : maraîchers conventionnels
  • Ferme La bourrasque : maraîcher bio
  • Les enfarinés : boulangerie, pâtisserie et plus !
  • Les délices du verger : olives farcies à la main et produits méditerranéens
  • Les produits d'Antoine : poulet-pintade
  • Picaflore : fleurs cultivées ici
  • Sucrerie Coureurs des bois : produits de l'érable et produits transformés
  • Vignoble Bouch'Art : vins, portos, gelées

PRODUCTEURS ET ARTISANS PRÉSENTS CETTE SEMAINE

Ce projet est financé par l’entremise du programme Proximité, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.